Histoire Judo

Historique du JUDO

images_gigoro

Jigoro Kano (1860-1938) : fondateur du JUDO« La voie de la souplesse »

Créé par Jigoro Kano en 1882 à Tokyo dans le temple bouddhique Eihoji.

Quel but visait-il ? Mettre au point un système d’éducation physique et de formation du caractère, basé sue le jiu-jitsu. Mais cette technique possédait de grandes qualités et de grands défauts. Il fallait l’élaguer et en faire un moyen d’entrainement similaire à celui de certains sports occidentaux. Kano fit la synthèse des meilleures techniques de jiu-jitsu. Il choisit les prises les plus efficaces et les plus rationnelles. Il élimina les pratiques dangereuses et peu compatibles avec le but élevé qu’il visait. Il perfectionna la manière de tomber et inventa le principe des brises-chutes. Il créa un vêtement spécial d’entraînement (le judogi), l’antique tenue des jiu-jitsukas provoquant trop fréquemment des blessures. Il mit particulièrement au point les méthodes de projections, en inventant d’ailleurs quelques-unes. Le jiu-jitsu était une pratique guerrière basée sur la souplesse du corps et de l’esprit. Kano pensa que son nouvel art devait porter un autre nom, puisque le but poursuivi était différent. Il recherchait un art de vivre, basé sur une utilisation meilleure de l’énergie humaine. Il nomma cette science nouvelle « JUDO ».

Le judo se développa rapidement.

Vers la fin des années 1880, le judo était devenu très populaire au Japon. Le ministre de l’Éducation l’adopta comme sport scolaire et il fut ajouté aux programmes d’entraînement des forces de police. La police de Paris commença à pratiquer le judo en 1905. Kano se rendit en Grande-Bretagne en 1885 et consacra, ensuite, une grande partie de sa vie à la promotion du judo. Le premier club européen de judo, le Budokwai, ouvrit ses portes à Londres en 1918. Il était dirigé par Gunji Koizumi (1885-1965). Le premier tournoi international se déroula entre le Budokwai et l’équipe d’Allemagne en 1926. Il eut un impact considérable et à la période de l’entre-deux guerres, le judo était solidement implanté en Europe. C’est en 1949 que fut créé l’European Judo Union.

L’International Judo Federation se constitua en 1951 et, la même année, les premiers championnats d’Europe furent inaugurés à Londres. Au Japon, les premiers championnats se déroulèrent en 1930 et lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata, le judo était devenu le sport national japonais. La Japanese Judo Federation vit le jour en 1949. Les premiers championnats du monde eurent lieu à Tokyo en 1956 et, depuis 1965, ils se déroulent tous les deux ans. Les Championnats du monde féminins furent créés en 1980 et cette compétition reflète l’intérêt grandissant des femmes pour le judo. Lors des jeux Olympiques de Tokyo en 1964, le judo fut inscrit au programme, initialement avec trois catégories de poids. Le judo féminin devint discipline olympique en 1992.

La Fédération française de judo, créée en 1947, regroupe aujourd’hui environ

580 000 licenciés. La France est, après le Japon, l’un des pays du monde où le judo s’est le plus développé.

© Copyright 2014
Judo Club Saint Aubin de Médoc

Réalisé par Agence Baia